Adhésions au groupe N°1 de santé

2019-04-07- et le 04-08

On est là ! On est là ! Même si #Macron le veut pas, nous on est là ! Pour l’honneur des travailleurs et pour un monde meilleur, même si Macron le veut pas, nous on est là !


2019. 07. 28.
Bonjour à tous,
liens de mon site si vous voulez en savoir plus sur
 ma personnalité et pourquoi je vous demande un peu
 de courage de faire suivre l'info
qui intéresse ceux qui veulent améliorer sa santé,
 améliorer la vie 
de tous les jours etc. salutations Victor. À vous 
de voir les 
différentes pages des Liens avec des extraits 
,,suite,,,,:
Santé

http://vmpu.eu/adhesions-au-groupe-n1-de-sante/

saynète Vidéo pour la santé.

Fédérer le peuple pour réussir 1véritable changement pour le bonheur et l’avenir en commun,,,suite,,,,

http://vmpu.eu/page-2/
Le Peuple ne contrôle rien. Ils vous contrôlent de la naissance à la mort!
Ne croyez plus aux infos. Un mensonge répété 10 fois devient une vérité répétée 1000 fois devient l’opinion publique ,,,suite,,,,

http://vmpu.eu/nos-actions/

saynète Vidéo pour la santé.

Appel pour construire une seule liste oui 1 liste pour le peuple à toutes les élections explications dans le site du V.M.P.U. 1 liste dans chaque commune, s’unir pour un seul candidat avec le programme commun ,,suite,,,,

http://vmpu.eu/page-5/

Je fais suite à la réunion du 16 juillet essayer de faire un récap sur ceux qui s’efforcent de discréditer ,suite,,,,

http://vmpu.eu/slogans/

Avec le V. M .P. U. et le G. U. D. P. de France

Explications du programme et surtout les noms 
seront à la fin du texte,,suite,,,,

http://vmpu.eu/page-1/

Permettre d'être tous ensemble unis avec des groupes organisés,
 les mêmes slogans, les mêmes actions, préparer ,,suite,,,

http://vmpu.eu/page-3/

Adopté le nom du mouvement, du gouvernement : le V.M.P.U. le G. U. D. P. de France et le programme simplifié. ,,suite,,,

http://vmpu.eu/v-m-p-u-4e-petition-comment-aimer-gudp/

le V. M .P. U. de France et le G. U. D. P. de France est vitale pour réussir une constitution et la convergence pour fédérer le peuple !!!

Ce sont les jeunes qui doivent décider et apporter le changement et surtout débuter cela en France pour inviter les autres pays à faire de même partout ! ,,suite,,, a faire,,suite,,,

J’attends aussi vos réponses,,,, SALUT Victor . 
2019. 07. 28. Info pour tout le MONDE!!!

Bonjour à tous citoyennes et citoyens Tous Ensemble,
Préparation de la réunion des groupes Gilets Jaunes 06 qui va se tenir au mois d'août. (Date
 précisée ultérieurement).

Permettre d'être tous ensemble unis avec des groupes organisés, les mêmes slogans, les mêmes
 actions, préparer une semaine à l'avance et pas n'importe quoi dans l'urgence.

Décision et vote pendant cette réunion sur les différents thèmes dont voici les principaux etc. 
définir également le nombre de personnes par groupe qui doit être connu par tous :
Groupe du programme.
Groupes de communications.
Groupe de contrôles.
Groupe des slogans.
Groupe des actions.
Groupe de santé.

Chaque groupe du 06 doivent définir si le désir expédié 2 ou trois délégués à cette réunion pour
 qu'ils puissent prendre des décisions immédiatement. Pouvoir voter après avoir défini 
l'organisation de ces groupes. Vous devez préparer comme certains l'ont déjà fait un programme 
simplifié, le nom du mouvement, le nom du gouvernement autoproclamé pouvant convenir à tous.
 Il devra être expédié rapidement à Charles, Joséphine, Victor, Jean-Marie Couderc.
Dans l'attente de votre réponse à expédié à Victor qui vous conseille d'aller dans son site pour 
vous inspirer de ce qui a déjà été fait. 
Liens a copier dans le site et a coller sur le net :

http://vmpu.eu/slogans/ Salutations Victor. N° 2

Nous reconstruisons notre pays ! ! ! 
Je préfère mourir que d'être esclave de la mondialisation ! Victor.

Pour une rentrée explosive en septembre 2019, l'organisation doit
 être faites et prévoir des actions, définir les jours, avec le nom du
 mouvement  citoyennes et citoyens, le nom du gouvernement autoproclamé, les groupes à tous les niveaux 06 et nationale est plus ! 

Je propose à Jean-Marie Couderc de créer un groupe de musiques
 et à Charles le groupe de décroissances, à Faride le groupe sur la
 limitation des enfants, il reste un groupe important qui va avec celui
 de la santé sur l'alimentation et l'eau, et sur la construction pour
 limiter l'utilisation du sable ce sont ces problèmes majeurs qu'il faut
 résoudre merci.

J’attends aussi vos réponses,,,, SALUT Victor . 


2019. 05. 15 lien: # http://vmpu.eu/page-2/

Chaque élection ils sèment la peur ?

Seul1 convergence des luttes dans tous les domaines pour les élections de l’ UE pour éviter que Macron soit le 1e. Les jeunes doivent voter et nous rejoindre dans toutes les luttes ?

# Encore moins Cons ! Les médias et les sondages mentent en permanence ils appartiennent au 0,01 % des très riches, organismes de sondages sont de la famille de macron et de ses amis !

Suite à différentes manifestations j’ai rencontré des gilets jaunes RN LR PCF LFI etc. suite à des dialogues nous avons constaté; nous pouvons mettre en place un programme simplifié pour réussir un véritable changement pour le bonheur et l’avenir en commun !

Le peuple peut faire un front commun comme l’ont fait les députés contre le gouvernement pour les aéroports de Paris, prenez connaissance du projet ? Suite : http://vmpu.eu/adhesions-au-groupe-n1-de-sante/  http://vmpu.eu/page-1/

RIC

(Travaux préparatoires proposés par Jean-Marie Coudert)

Introduction

Le référendum d’initiative partagé (RIP) prévu par l’article 11 de la Constitution actuelle, ne peut être déclenché que par 185 parlementaires, et 10% du corps électoral, soit 4,5 millions d’électeurs.

Ce système, qui s’apparente à une usine à gaz, en sus de ses conditions cumulées draconiennes, vient pour la première fois , d’être mis en oeuvre à l’initiative de plus de 185 parlementaires, seuil requis par la Constitution, mais pas encore initié par les 4,5 millions d’électeurs requis.

De surcroît, ces pétitionnaires doivent être recueillis et comptabilisés a priori par les préfectures et les mairies, au moyen d’un procédé totalement inconnu du grand public.

Il ne faudrait surtout pas que notre RIC emprunte les mêmes voies,

en créant une procédure dont la lourdeur pourrait le vider de sa substance, et ainsi ruiner sa vocation populaire.

Le RIC prévu par l’article 3 du programme de LFI « L’Avenir en Commun », publié en décembre 2016, a fait l’objet d’une proposition de loi en février/mars 2019 à l’Assemblée Nationale en février/mars 2019 de la part du groupe parlementaire LFI, laquelle a été rapidement rejetée, sans débat, par les députés de la majorité.

Le RIC vise à mettre en place une capacité permanente d’intervention populaire. Dans une Vème République à bout de souffle, il s’agit de redonner la parole aux citoyens(es), tout en leur permettant de participer réellement aux décisions politiques à travers des référendums :

– législatifs

– abrogatoires

– révocatoires

– convoquant une Assemblée Constituante.

Le RIC ne sera pas consultatif, mais décisionnaire.

Ainsi la situation que nous avons vécue avec le référendum de 2005 relatif au traité établissant une Constitution pour l’Europe (traité de Lisbonne) anéanti en 2008 contre l’avis des citoyens français, ne sera même pas envisageable.

Pour LFI les institutions sont complètment sclérosées. Les taux d’abstention témoignent de la déligitimation globale des institutions et des élus(es) qui les animent. Il est plus que temps de passer à une VIème République, par l’élection d’une Assemblée Constituante.

Or la Constitution actuelle ne prévoit aucun dispositif pour changer entièrement de Constitution, et changer de République.

Le texte prévoit des modalités de révision de la Constitution, et l’article 11 pourrait permettre de convoquer une Assemblée Constituante. Mais le principe même de la Constituante n’existe nulle part explicitement

dans le texte, alors que le principe existait dans la Déclaration des droits de l’homme du 24 juin 1793 dans son article 28 : « Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution. Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures ».

Ainsi, la Constitution actuelle ne prévoit aucun moyen d’être remplacée totalement, que ce soit à l’initiative des élus(es), du gouvernement, et encore moins du peuple. Ce qui veut dire que théoriquement, elle est censée perdurer éternellement.

Depuis 1958, nous sommes enchaînés juridiqement à cette Constitution qui n’a été débattue par personne. Là est sans doute la source fondamentale du manque de possibilités institutionnelles de mettre en oeuvre la souveraineté populaire, et de l’impossibilité du pouvoir d’initiative citoyenne de propositions de loi.

Cette Constitution n’a pas été écrite par le peuple et pour le peuple. Elle n’a même pas été écrite et débattue par une Assemblée quelconque. Elle a été approuvée par référendum d’un bloc, et en tire sa légitimité, mais jamais le peuple n’a pu s’en emparer.

En conséquence, le peuple est absent de la Constitution, et son rôle se cantonne souvent à celui d’une caution démocratique, qui choisit ses représentants(es) et rien de plus.

Les possibilités d’intervention populaire au sein de ses propres institutions sont particulièrement restreintes.

La Constitution de 1958 présente donc des manques évidents pour mettre en oeuvre les principes définis dans l’article 3, et voir s’exercer la souveraineté populaire, faisant en sorte que le peuple puisse être à l’initiative, et pas seulement en réaction aux votes programmés à l’avance ou que les élus(es) veulent bien leur soumettre.

C’est la raison pour laquelle LFI a inscrit à l’article 3 de son programme « L’Avenir en Commun », la mise en place de mécanismes d’initiative citoyenne qui n’existent pas aujourd’hui, et qui manquent cruellement, par la possibilité d’instituer des RIC :

– législatifs

– abrogatoires

– révocatoires

– convoquant une Assemblée Constituante

Dans tous les cas, il s’agit de permettre l’initiative citoyenne de référendums, suite à la pétition d’une partie du corps électoral.

Si le nombre de signataires est réuni, un référendum est organisé, et c’est le peuple qui décide d’approuver ou de désapprouver la proposition de loi, d’abroger ou de garder la loi, de révoquer ou de garder un(e) élu(e), de convoquer une Assemblée Constituante.

Examinons chacun de ces 4 RIC à partir de la proposition de loi qui a été déposée par LFI à l’Assemblée Nationale en février/mars 2019, laquelle a été rejetée sans débat par les députés de la majorité présidentielle.

Le RIC législatif

Le RIC législatif prévu par l’article 3 du programme de LFI « L’Avenir en Commun », puis dans son prolongement par l’article78 de la proposition de loi de LFI, a pour but de permettre au peuple de proposer lui-même une loi, et de la soumettre directement au référendum.

Il concerne l’ensemble des questions relevant du domaine de la loi, y compris les activités économiques.

Les propositions de loi peuvent être ordinaires, organiques, ou même constitutionnelles afin de réviser la Constitution sur un point, ce dernier étant garanti par la formulation retenue.

Un référendum national tendant à l’adoption d’un projet ou d’une proposition de loi, se tient à l’initiative de toute personne soutenue par un poucentage défini d’électeurs inscrits sur les listes électorales.

Un référendum local tendant à l’adoption de tout projet de délibération ou d’acte relevant de la comptéence des collectivités territoriales, se tient sur toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

Si le nombre de pétitionnaires requis est atteint, le RIC permettra, si la réponse est positive, de mofifier partiellement la Constitution sans convocation préalable d’une Assemblée Constituante.

Le RIC abrogatoire

Ce RIC prévu par l’article 3 du programme de LFI « L’Avenir en Commun », et dans son prolongement par l’article 79 de la proposition de loi de LFI, est de même nature que le précédent, mais cette fois il s’agit non pas de proposer une loi ou un rajout à la loi, mais d’abroger une loi qui aurait été votée au nom du peuple par ses représentants (comme en Italie).

Un référendum national tendant à l’abrogation d’une loi, se tient sur toute initiative soutenue par pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

Un référendum local tendant à l’abrogation d’une délibération ou d’un acte relevant de la compétence des collectivités territoriales, se tient sur toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

Les conditions d’application de ces initiatives sont fixées par une loi organique ne pouvant conduire à un pourcentage supérieur à 2%, et les référendums doivent se tenir dans un délai maximal de 6 mois à compter de l’obtention du seuil requis de signatures de soutien.

Le référendum révocatoire

Comme le prévoyait notamment la Commune de Paris, élue le 26 mars 1871, LFI prévoit à l’article 3 de son programme « L’Avenir en Commun », le droit pour les citoyens de révoquer un(e) élu(e) quel que soit son rang, et le champ géographique de son mandat, y compris le Président de la République.

L’article 80 de la proposition de loi de LFI sur le RIC, constitue une arme redoutable de dissuasion, éventuellement utilisable contre les élus(es) qui seraient tentés de trahir leurs mandants ou leurs promesses, et qui auraient tout à perdre à le faire.

Cet article est ainsi rédigé :

« Le peuple a droit de révoquer ses représentants qu’il a élus.

Le mandat du(de la) Président(te) de la République est révocable à l’issue du premier tiers de son mandat, par un référendum national qui se tient à la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales.

Le cas échéant, la révocation est d’effet immédiat, et constitue un des cas d’empêchement définitif prévu par l’article 7.

Le mandat des parlementaires est révocable par référendum local, à l’issue du premier tiers de leur mandat, convoqué sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

Le mandat des élus locaux est révocable par référendum local, à l’issue du premier tiers de leur mandat, convoquée sur la demande de toute initiative soutenue par un pourcentage défini des électeurs inscrits sur les listes électorales de la circonscription concernée.

Les conditions d’application des précédents alinéas sont fixés par une loi organique, les pourcentages sus-mentionnés ne pouvant être supérieurs à 5%, et les référendums devant se tenir dans un délai maximal de 6 mois à compter de l’obtention du seuil requis de signatures de soutien. »

LFI encadre suffisamment ce droit de révocation, pour que ce droit ne pertube pas l’ordre démocratique, mais soit au contraire, de par son caractère dissuasif, employé avec parcimonie, ce que montrent les expériences étrangères (19 états aux USA, 1 au Canada, et 6 cantons suisses).

En effet, LFI propose des mécanismes permettant d’articuler l’expression de la souveraineté du peuple, l’initiative populaire, avec la nécessaire stabilité des institutions pour que l’exercice d’un mandat soit viable, le contrôle populaire des mandatés(es) et la légitimité des élus(es) à exercer leur mandat.

L’article unique propose en effet que ce référendum révocatoire concerne tous(tes) les élus(es) sans exception, à partir de la moitié de leur mandat, si une pétition référendaire réunit 5% du corps électoral d’origine.

Si les signatures de la pétition sont réunies, l’élu(e) peut alors défendre son bilan de mi-mandat, montré qu’il(elle) a parfaitement respecté son programme, et que c’est l’opposition qui organise une campagne de révocation qui n’est pas justifiée. Si tel n’est pas le cas, la révocation n’a lieu qu’aprés un vote majoritaire.

En prévoyant que ce référendum ne peut se tenir qu’aprés la moitié du mandat (et donc aprés au-moins 2 ans1/2), et n’aboutir que si une majorité absolue des suffrages exprimés est obtenue, il ne peut être sérieusement soutenu qu’un tel mécanisme, particulièrement encadré, mènerait à une quelconque instabilité institutionnelle.

Le RIC convoquant une Assemblée Constituante

Conformément à l’article 1 de son programme « L’Avenir en Commun », LFI propose la convocation d’une Assemblée Constituante au moyen du RIC prévu à l’article 3 de ce même programme.

L’article 81 de la proposition de loi déposée à l’Assemblée Nationale en février/mars 2019 par LFI dispose notamment :

« Si au-moins 5% des électeurs inscrits sur les listes électorales en font la demande, un référendum national relatif à la convocation d’une Assemblée Constituante, se tient dans les 2 mois à compter de l’enregistrement de cette demande.

Cette Assemblée Constituante est composée de représentants du peuple qu’il désigne. Elle est chargée de rédiger et de proposer l’adoption d’une nouvelle Constitution.

Tout citoyen majeur et détenteur de ses droits civiques et politiques peut y siéger. L’élection de ces représentants aura lieu 80 jours aprés la promulgation des résultats du référendum convoquant l’assemblée

La durée maximale des travaux de l’Assemblée Constituante est fixée à 2 années à compter de la date d’installation.

Un référendum sur le résultat des travaux de l’Assemblée Constituante est obligatoirement organisé dans les 6 mois qui suivent la conclusion de ces travaux.

Une loi organique précise les conditions d’application du présent article. « 

Les samedis et le 20 avril le peuple doit faire du 9, pour cela il faut fédérer tous ensemble, tout le monde garde son identité, les jeunes, citoyennes et citoyens de droite comme de gauche partis syndicats gilet jaunes LFI etc. le peuple est la seule force pour un véritable changement pas d’abstention le 26 mai référendum anti macron; votre programme est simple: Augmentation du SMIC de 300 € pour plus de pouvoir d’achat. Plus de justice sociale imposée plus les très riches. Le RIC. La Santé indissociable avec le Climat ! N’écoutez pas certains dirigeants qui refusent de fédérer ! Votez jamais plus pour 1 parti politique ils mentent ils parlent tous de démocratie pour mieux nous tromper en réalité nous somment en dictature financière et policière, votez pour 1 programme LFI, seul le peuple doit mettre en place sa constituante pour supprimer par la désobéissance les 1 %. Pour faire du neuf À l’ UE et à la mondialisation oui du 9. Victor.

2019. 01. 29. Lisez bien pour gagner ! Le débat Macron pour gagner sa compagne a l’UE payé par nos impôts ? Le peuple :
Le meilleur moyen de défendre nos acquis sociaux et de prendre nos décisions est le RIC et que le peuple remplace le Sénat pour décider de son avenir et de son bonheur pour l’avenir en commun. Pour réussir il faut faire une grève générale une convergence des luttes tous ensemble même sans les leaders politiques etc. vous devez boycotter les médias pour montrer notre efficacité. Avoir 1 programme de base : Prendre une partie des doléances des G J plus les 70 % du programme L F I qui les représentent le mieux les G J et compléter de quelques éléments du V.M.P.U. Pour une fois dans votre vie fait confiance à un mouvement, les parties politiques sont dépassées. Suivez les conseils pour une grève assis devant chez soi pour les plus âgés et que les jeunes et les femmes mèneront les hommes au combat pour gagner faites suivre.

faites en bas chez soi assis p r p âgés faibles plus d’excuses

Dés le 5 fevrier 2019. grève générale! Boycotter tout ce qui est mauvais!

RÉSISTANCE convergence des luttes bloqué toutes les grandes villes par des manifs., citoyens de l’UE tous UNIS citoyens pendant les grèves pour la reconquête de notre souveraineté, décider nous-mêmes, de notre destin et la façon dont nous souhaitons utiliser nos ressources FAITES VOTEZ lien :

VOTEZ DANS LES PÉTITIONS MERCI Victor


En finir avec les pratiques de l’ancien monde ! ! !
Révolution à la Gandhi contre le poison quotidien agir sans avoir peur avec la désobéissance pour obliger les fabricants à changer…  VOUS POUVEZ ! NOUS POUVONS !
Unir en Europe le peuple pour le bonheur en commun en faisant suivre mes liens pour la santé le respect du droit et arrêter les criminels de la finance qui vous mettent dans un esclavage moderne !
Votre combat est de boycotter tout ce qui est mauvais pour votre santé et pour vos enfants et l’avenir de la planète ! Faites valoir votre vote en 2019 !

si on s’y met tous avec votre caddie et votre fourchette vous pouvez changer ce monde !!!

APPEL : Tous Responsables sans excuse, il faut suivre et cliquer dans  le  V.M.P.U.

Site pétitions V.M.P.U. EU N°2 dans le début de chaque page :

vous pouvez faire un seul vote sur toutes les 5 pages.

votez, faites suivre, lisez la totalité et suivez les liens merci.

Dés maintenant agir votez dans les 4 pétitions et en 2019 dans toutes les élections ; faites suivre dans tous vos contacts, Twitter, Facebook, Youtube, etc. Merci d’avance.

Copier notre groupe N°1 de santé le V.M.P.U. Partout en France et sur la planète.

Adhésions au groupe N°1 de santé

Cher e s amis de Nice à Menton 06. Adhérer à notre groupe vous devez mettre : votre nom et prénom, votre adresse courriel, pour les autres en plus votre département, votre pays.

Partager et copier tous les documents que vous désirez :

les pétitions. Liste d’adhésion. Partager troc. Bon de dépôt nécessaire.

pétition VMPU

  

Lancer une guerre neuve avec le V.M.P.U. Nous allons récolté ce que nous semons votez dans le V.M.P.U.
si on s'y met tous avec votre fourchette vous pouvez changer ce monde !!!
http://vmpu.eu/
Consensus pour réussir avec les insoumis contrer les 1 % agir pour le bonheur et l'avenir en commun, faites découvrir et votez dans un mouvement pour l'Europe Votez pour la santé de vos enfants! le 18 sep et 9 Oct tous dans la rue !!!

**votre signature**

Signer
1 signature

Partager avec vos amis: